VO CO TRUYEN PARIS

News

  • Présentation du Vo Co Truyen Vietnam, par le Grand Maître TRUONG Van Bao

    INTRODUCTION OF VÕ CỔ TRUYỀN VIỆT NAM
    Présentation du Vo Co Truyen Vietnam

     

     VÕ CỔ TRUYỀN VIỆT NAM 
    VIETNAMESE TRADITIONAL MARTIAL ARTS

     

    Master Trương Văn Bảo
    Vietnam traditional martial arts federation

    Vietnamese traditional martial art (Võ cổ truyền Việt Nam) is one of the typical demonstrations of traditional culture of Vietnam. It is a subject which utilizes both brawn and brain and also is truly a cultural heritage of nation.

     

    Following the history, Vietnamese traditional martial arts and the country have gone through the hard long-march, the ups and downs of history but they were very proud and glorious.

     

    The martial arts spirit and indomitable tradition, the struggle against invaders throughout more than 4000-year history of the Vietnamese nation in the cause of edifying and defending the country have formed the character, stoutness, intelligence and hyperphysical power Vietnam.

     

    Les Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens (Vo Co Truyen Vietnam) font partie des spécificités de la culture traditionnelle du Vietnam.
    C’est un domaine qui utilise aussi bien la réflexion (l’esprit), la moralité, que la force, et qui s’inscrit dans l’héritage culturel national.


    Depuis toujours, les Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens et le pays ont traversé ensemble de longues périodes difficiles, suivant les méandres de l’histoire, tout en restant fiers et glorieux.


    L’esprit et la tradition indomptable des Arts Martiaux, ainsi qu’une lutte de plus de 4000 ans pour construire le pays, bâtir la nation et les préserver d’envahisseurs, ont formé le caractère et l’intelligence du Vietnam.



    Traditional martial arts took its source from the requirement and self-defence for life. It passed tradition from one generation to another, from this area to the other. It was expurgated, established again and dissevered into many branches, sects and spread everywhere.

     

    From the primitive society, the ancestors knew how to use their hands and feet for punching, kicking, wrestling, catching and holding, to the way how to throw stones, javelins… They fought by wooden sticks, simitars, swords, bows and arrows, spears… to defend from the fierce animals, enemies for their lives and tribes. That is the source of Vietnamese traditional martial arts.

     

    Searching for historical material of Vietnamese traditional martial arts is not an overnight work, not only for a person, but also for a lot of martial arts masters, scientists, historians, philosophers, culturers... because Vietnamese traditional martial arts is truthfully a mass of traditional culture heritage of Vietnam.

     

    Vietnamese traditional martial arts rose high under the reign of Tay Son, in the 18th century. The three Tay Son brothers rose a flag of insurrection against invaders to pacify the country. King Quang Trung - Nguyen Hue (1753 – 1792), one of the three Tay Son brothers, applied Vietnamese traditional martial arts thoroughly in military affairs and fought successfully in 1789.

    Nowadays, Vietnam is in peace and reunification. The Chairman of Council and Ministers signed a determination to form the Vietnam traditional martial arts federation on August 19th, 1991.

     

    Vietnam traditional martial arts federation has successfully searched, restored and made the science of traditional martial arts prosper with the help of the State and Department for Sports and Physical Training, Ministry of Cuture, Sports and Tourism.

     

    The technical section of the federation has compiled the Competition rules of Vietnamese traditional martial arts and a textbook for training, teaching in which !include!s 18 traditional bare hand, weapon compulsory forms for the national and international teaching courses, examinations, matches and other articles such as external, internal martial arts, qi gong, Oriental medicine, theory and so on. Furthermore, there are other arts which the federation keeps on doing research and collecting.

     

    In order to preserve and develop it, Vietnam traditional martial arts federation has held three International festivals of Vietnamese traditional martial arts in 2006, 2008, 2010 and two international tournaments and promotion tests in 2008 and 2010 for foreigners, Vietnamese aboard and in country. These events have introduced cultural traditional martial arts of Vietnam and provide an excellent opportunity for both native and overseas masters, instructors, contestants to learn, exchange professional skills and also enhance good relations between participating countries.

     

    The national championship, youth competition, northern, southern, western highlands, Mekong River Delta tournaments… are organized annually by Vietnam traditional martial arts federation and Department for Sports and Physical Training to develop the movement of Vietnamese traditional martial arts. More than 30 countries over the world practicing Vietnamese traditional martial arts. In the near future, may be the next year, Vietnam will establish The World Federation of Vietnamese traditional martial arts.

     

     

                                                                                       Dalat, October 16th, 2010

    Les Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens sont nés de la nécessité de défendre la vie.
    Ils se sont mués en tradition transmise de génération en génération, de région en région.
    Ils ont été bannis, rétablis, divisés en de nombreuses branches, sectes, et disséminés partout.

    Au sein de leur société primitive, nos ancêtres savaient utiliser leurs mains et jambes pour frapper, agripper, maintenir ; ils savaient lancer des pierres, des javelots…
    Ils se battaient avec des bâtons de bois, des cimeterres, des arcs et flèches, des épées, des lances pour se défendre contre des animaux féroces ou tout autre ennemi menaçant leur vie ou leur tribu.
    C’est de là que viennent les Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens.

    La recherche de matière historique sur les Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens n’est pas le travail d’une nuit ou d’une personne, mais celui de nombreux Maîtres, historiens, scientifiques, philosophes, lettrés… car les Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens sont partie prenante de l’héritage culturel et traditionnel du Vietnam.

    Les Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens ont connu leur essor sous le règne de Tay Son, au 18e siècle.
    Les trois frères Tay Son ont brandi le drapeau de l’insurrection face à l’envahisseur, afin de pacifier le pays.
    Le roi Quang Trung – Nguyen Hue (1753-1792), l’un des trois frères Tay Son, a introduit les Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens
    au sein de l’armée et a remporté des batailles en 1789.

    Aujourd’hui, le Vietnam est réunifié et en paix.
    Le 19 Août 1991, le Président du Conseil des Ministres a signé un accord pour la création
    de la Fédération des Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens le 19 Août 1991.

    La Fédération des Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens a conduit avec succès des recherches afin de restaurer la science des Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens, et ainsi les développer avec l’aide du Département des Sports et de la Pratique Physique et du Ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.

    Le bureau technique de la fédération a compilé les règlements de compétition des Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens dans un livre permettant l’entraînement et l’enseignement, ainsi que 18 formes à mains nues et aux armes qui servent aux cours nationaux et internationaux, aux passages de grade et compétitions.
    Ce livre contient également des articles portant sur les arts martiaux internes et externes,  le qi gong, la médecine orientale, la théorie, …
    De plus, la fédération continue ses recherches sur d’autres arts.

    Afin de préserver et développer les Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens, la fédération a organisé 3 Festivals Internationaux des Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens, en 2006, 2008 et 2010, ainsi que 2 Tournois et Passages de Grade internationaux pour les vietnamiens, les vietnamiens résidant à l’étranger et les étrangers, en 2008 et 2010.
    Ces évènements ont permis de présenter la culture des Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens, et ont été l’opportunité pour ses participants – maîtres, instructeurs, compétiteurs, élèves - d’apprendre, d’échanger sur les aptitudes, mais aussi d’initier de bonnes relations entre les différents pays participants.

    Le championnat national, les compétitions pour les jeunes, le Nord, le Sud, l’Ouest, le Tournoi du Delta du Mékong, … sont organisés tous les ans par la Fédération des Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens et le Département des Sports et de la Pratique Physique afin de développer les Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens.
    Plus de 30 pays de par le monde pratiquent les Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens.
    Dans un futur proche, peut-être l’année prochaine, le Vietnam établira une Fédération Internationale des Arts Martiaux Traditionnels Vietnamiens.

     

     

    Dalat, le 16 Octobre 2010.

     

    Le maître TRUONG Van Bao


     



    Culture - Histoire - Tradition

  • Les passages de grades au Vietnam

    Vo Co Truyen, Infos techniques (Technical information) - Part II
    Vo Co Truyen, Infos techniques (Technical information)  - Part II

    Organisation des passages de grade,
    issue des règlements de la Fédération Vietnamienne de Vo Co Truyen Vietnam.

    Organisation of belt examinations,
    from the rules of Vietnamese Traditonnal Martial Arts Federation.

     

     

    1. Nội dung thi từ cấp 1 đến cấp 8 / De la 1e ceinture à la 8e ceinture / From 1st belt to 8th belt :

    - Phong cách (attitude / attitude)

    - Căn bản: tấn pháp (positions/positions), thủ pháp (techniques de main /hand techniques), cước pháp (techniques de jambe/leg techniques).

    - Một bài quyền tự chọn của môn phái.

    (execution d’un quyen mains nues de l’école /performance of a bare hand form from the school)

    - 6 thế đối luyện tay không với tay không.

    (6 défenses contre attaques à mains nues/6 defenses against  bare hand attacks)_

    - Lý thuyết (théorie/ theory)




    2. Nội dung thi từ cấp 9 đến cấp 11 :

    - Phong cách._ (attitude / attitude)

    - 1 bài quyền tự chọn của môn phái.

    (execution d’un quyen mains nues de l’école / performance of a bare hand form from the school )

    - 1 bài binh khí tự chọn của môn phái._

    (execution d’un quyen avec arme de l’école / performance of a weapon form from the school )

    - 4 thế song luyện tay không với tay không.

    (4 défenses avec enchaînements mains nues contre mains nues /4 defenses with enchainement against bare hand attacks )

    - 4 thế song luyện tay không với binh khí hoặc binh khí với binh khí.

    (4  défenses avec enchaînements mains nues contre arme/  4 defenses with enchainement against attacks with weapon )

    - Lý thuyết. (théorie / theory)

    3. Nội dung thi từ cấp 12 đến cấp 14 :

    _- Phong cách. (attitude/ attitude)

    - 1 bài quyền qui định (bốc thăm trong các bài qui định của Liên đoàn võ thuật cổ truyền Việt Nam).

    (exécution d’un quyen mains nues de la Fédération tiré au sort / performance of a bare hand form from the Federation, from drawing lots )

    - 1 bài binh khí qui định (bốc thăm trong các bài qui định của Liên đoàn võ thuật cổ truyền Việt Nam)._

    (exécution d’un quyen avec armes de la Fédération tiré au sort / performance of a bare hand form from the Federation, from drawing lots)

    - 1 bài binh khí tự chọn của môn phái.

    (exécution d’un quyen avec armes de l’école / performance of a weapon form from the school )

    - Lý thuyết. (théorie/theory)

    4. Nội dung thi từ cấp 15 đến cấp 16 :

    - Phong cách. (attitude/ attitude)

    - Căn bản thực hành.

    (applications de techniques basiques / basic techniques applications)

    - 1 bài quyền tay không + 1 bài quyền binh khí (bốc thăm trong các bài qui định của Liên đoàn võ thuật cổ truyền Việt Nam)._

    (execution d’un quyen mains nues et avec armes de la Fédération, tiré au sort / performance of a weapon and a bare hand form from the school, from drawing lots)

    - Trình bày một giáo án mẫu._

    (Présentation d’un programme d’enchaînement / Presentation of an enchainement program)

    - Phân tích, ứng dụng các đòn công, thủ, phản và các yếu lý của nó theo đề tài Ban giám khảo đưa ra._

    (analyse et explication technique, points forts/points faibles, en fonction des questions du jury, Technique analysis and explanation, strong & weak points, )

    - Lý thuyết. (théorie)

     

    5. Nội dung thi cấp 17 :

    - Phong cách. (attitude)

    - Căn bản: phân tích tấn pháp, thủ pháp, cước pháp._

    (applications des bases, positions, attaques de mains et de pieds / applications of basics, positions, hand and leg attacks )

    - 1 bài quyền binh khí (bốc thăm trong các bài qui định của Liên đoàn võ thuật cổ truyền Việt Nam)._

    (execution d’un quyen d’armes de la Fédération, tiré au sort / performance of a weapon form from the school, from drawing lots)

    - 1 bài quyền tay không + 1 bài binh khí tự chọn của môn phái._

    (execution d’un quyen mains nues  et avec armes de l’école / performance of a weapon and a bare hand form from the school)

    - Trình bày một kế hoạch huấn luyện.

    (présentation d’une stratégie d’enseignement / présentation of a teaching strategy)

    - Lý thuyết. (théorie)

     

    6. Nội dung thi cấp 18 :

    - Phong cách. (attitude)

    - 1 bài qui định (bốc thăm trong các bài qui định Liên đoàn võ thuật cổ truyền Việt Nam)._

    (execution d’un quyen de la Fédération, tiré au sort / performance of a weapon or a bare hand form from the Federation, from drawing lots)

    - 2 bài binh khí tự chọn .

    (execution de deux quyen d’avec armes / performance of two weapon forms )

    - Trình bày giáo trình huấn luyện.

    (présentation un mémoire sur le Vo Co Truyen / présentation of a Vo Co Truyen Dissertation)

    - Lý thuyết. (théorie)

    Source

  • Les grades et la loi (Française)

    Les Grades et la loi (Française)
    Les Grades, l'enseignement et la loi (française)

    En France, la délivrance des dan est contrôlée par l’État, qui autorise une fédération par activité à les délivrer. Cette délivrance « officielle » n’a en fait d’importance que si la personne veut enseigner en étant payée, puisqu’elle doit passer son brevet d’État (BE) : la possession du 1er dan est requise pour l’inscription au brevet d’État de karaté et de taekwondo, celle du 2e dan pour l’inscription aux brevets d’État de judo et d’aïkido. Rien n’empêche donc un enseignant de délivrer un dan officieux, mais la personne ne saurait s’en prévaloir, c’est-à-dire ne peut le faire figurer nulle part.

    Par conséquent, les dan délivrés à l’étranger, et donc notamment par les fédérations japonaises, ne sont pas reconnus par l’État français.
    Le Code du sport précise (loi 84-610 du 16 juillet 1984, modifiée par la loi 2000-677 du 6 juillet 2000) :


    Article L212-1
    I. - Seuls peuvent, contre rémunération, enseigner, animer ou encadrer une activité physique ou sportive […] les titulaires d’un diplôme […] garantissant la compétence de son titulaire en matière de sécurité des pratiquants et des tiers dans l’activité considérée ;

    Article L212-5
    Dans les disciplines sportives relevant des arts martiaux, nul ne peut se prévaloir d’un dan ou d’un grade équivalent sanctionnant les qualités sportives et les connaissances techniques et, le cas échéant, les performances en compétition s’il n’a pas été délivré par la commission spécialisée des dans et grades équivalents de la fédération délégataire ou, à défaut, de la fédération agréée consacrée exclusivement aux arts martiaux.
    Un arrêté du ministre chargé des sports, fixe la liste des fédérations mentionnées au premier alinéa.

    Article L212-6
    Les commissions spécialisées des dans et grades équivalents, dont la composition est fixée par arrêté du ministre chargé des sports après consultation des fédérations concernées, soumettent les conditions de délivrance de ces dans et grades au ministre chargé des sports qui les approuve par arrêté.
    La proposition de loi du 16 février 1999 du député Patrick Leroy [1] expose les motifs de cette réglementation :
    L’évolution des pratiques sportives a nécessité la mise en place d’une réglementation propre à certaines disciplines pouvant présenter des risques pour la sécurité tant physique que morale des licenciés. Parmi ces disciplines figurent les arts martiaux dont la délivrance des titres que sont les grades et dan requiert un dispositif particulier. Cette réglementation fait partie intégrante du service public du sport et vise à éviter entre autres les dérives sectaires.
    Selon ce même exposé, entre 1993 et 1998, environ 60 000 grades dan ont été délivrés, toutes disciplines et niveaux confondus.

    -----------
    [1]
    N° 1394
    ASSEMBLÉE NATIONALE
    CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958
    ONZIÈME LÉGISLATURE
    Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 16 février 1999.
    PROPOSITION DE LOI
    relative à la délivrance des grades dans les disciplines
    relevant des arts martiaux.
    (Renvoyée à la commission des affaires culturelles, familiales et sociales, à défaut de constitution d'une commission spéciale dans les délais prévus par les articles30 et 31 du Règlement.)
    présentée

    par MM. Patrick LEROY, François ASENSI, Gilbert BIESSY, Claude BILLARD, Bernard BIRSINGER, Alain BOCQUET, Patrick BRAOUZEC, Jean-Pierre BRARD, Jacques BRUNHES, Patrice CARVALHO, Alain CLARY, Christian CUVILLIEZ, René DUTIN, Daniel FEURTET, Mme Jacqueline FRAYSSE, MM. André GERIN, Pierre GOLDBERG, Maxime GREMETZ, Georges HAGE, Guy HERMIER, Robert HUE, Mmes Muguette JACQUAINT, Janine JAMBU, MM. André LAJOINIE, Jean-Claude LEFORT, Félix LEYZOUR, François LIBERTI, Patrick MALAVIEILLE, Roger MEÏ, Ernest MOUTOUSSAMY, Bernard OUTIN, Daniel PAUL, Jean-Claude SANDRIER, Michel VAXÈS et Jean VILA (1),

    Députés.

    (1) Constituant le groupe communiste et apparentés.
    Sports.

    EXPOSÉ DES MOTIFS

    Mesdames, Messieurs,
    L'évolution des pratiques sportives a nécessité la mise en place d'une réglementation propre à certaines disciplines pouvant présenter des risques pour la sécurité tant physique que morale des licenciés. Parmi ces disciplines figurent les arts martiaux dont la délivrance des titres que sont les grades et dans requiert un dispositif particulier. Cette réglementation fait partie intégrante du service public du sport et vise à éviter entre autres les dérives sectaires.
    Le décret n° 93-988 du 2 août 1993 fixant les conditions de délivrance de certains titres dans les disciplines relevant des arts martiaux, annulé par le Conseil d'Etat par un arrêt en date du 28 janvier 1998 prévoyait la délivrance des grades et dans par les fédérations délégataires et en l'absence de délégataires par la fédération agréée qui organise la discipline. Ces grades et dans sont une condition nécessaire pour s'inscrire aux brevets d'Etat dans les disciplines de judo, karaté, taekwondo et aïkido : la possession du 1er dan est, en effet, requise pour l'inscription au brevet d'Etat de karaté et de taekwondo, celle du 2e dan pour l'inscription aux brevets d'Etat de judo et d'aïkido.
    L'absence de base légale au décret susmentionné a motivé l'annulation prononcée par le Conseil d'Etat. En effet, la loi du 16 juillet 1984 modifiée relative à l'organisation et à la promotion des activités physiques et sportives ne confiait pas aux fédérations délégataires le monopole de délivrance des grades et dans. C'est pourquoi la présente proposition de loi vise, d'une part, à sécuriser les titres délivrés pour la période allant du 2 août 1993 jusqu'à la date de sa promulgation et, d'autre part, à préciser dans la loi l'étendue des prérogatives accordées aux fédérations.
    Il est donc précisé à l'article 1er que les grades et dans seront délivrés par certaines fédérations sportives délégataires, ou en l'absence de fédérations délégataires dans une discipline, par une fédération sportive agréée. L'Etat déterminera par arrêté la liste de ces fédérations. Il approuvera également les conditions de délivrance des grades, mais sur proposition de commissions spécialisées par discipline. Enfin, dans un souci d'harmonisation entre disciplines des titres et de la déontologie, une commission consultative est créée.
    Le second article vise à sécuriser les grades et dans délivrés par les fédérations qui avaient reçu cette attribution par le décret de 1993 précité. Les décisions de délivrance des grades et dans par les trois fédérations délégataires et l'Union des fédérations d'aïkido sont des décisions administratives qui, lorsque le délai de recours n'a pas été déclenché, ne peuvent devenir définitives, faute d'une mesure d'information adéquate ou quand le délai déclenché n'est pas parvenu à son terme. Les grades et dans délivrés par les fédérations entre 1993 et 1998, qui sont au nombre de 60000 environ, ont été notifiés aux intéressés, mais n'ont pas fait l'objet de publication et ne sont donc pas opposables aux tiers. Afin d'éviter tout contentieux sur ces grades, il est nécessaire de les valider.
    Cet article vise également à reconnaître les grades et dans délivrés par les mêmes fédérations depuis l'arrêt du Conseil d'Etat, en l'absence de réunion du comité national des grades prévu par le décret n° 76-1021 du 4 novembre 1976.
    Sous le bénéfice de ces dispositions, nous vous demandons,
    Mesdames et Messieurs, de bien vouloir adopter la proposition de loi suivante.

    PROPOSITION DE LOI
    Article 1er
    L'article 17 de la loi n° 84-610 du 16 juillet 1984 relative à l'organisation et à la promotion des activités physiques et sportives est complété par quatre alinéas ainsi rédigés :
    "Dans les disciplines sportives relevant des arts martiaux, nul ne peut se prévaloir d'un grade ou dan sanctionnant les qualités sportives et les connaissances techniques, et le cas échéant les performances en compétition, s'il n'a pas été délivré par la commission spécialisée des grades et dans de la fédération délégataire ou, à défaut, de la fédération agréée consacrée exclusivement aux arts martiaux.
    Un arrêté du ministre chargé des sports fixe la liste des fédérations mentionnées à l'alinéa précédent.
    Les commissions spécialisées des grades et dans, dont la composition est fixée par arrêté du ministre chargé des sports sur proposition des fédérations concernées, soumettent les conditions de délivrance des grades et dans, dans le respect des règlements internationaux, au ministre chargé des sports qui les approuve par arrêté.
    Il est créé une commission consultative des arts martiaux comprenant des représentants des fédérations sportives concernées et de l'Etat, dont la composition est arrêtée par le ministre chargé des sports. Cette commission est compétente pour donner son avis au ministre de la jeunesse et des sports sur toutes les questions techniques, déontologiques, administratives et de sécurité se rapportant aux disciplines considérées et assimilées.

    Article 2
    Sous réserve des décisions de justice passées en force de chose jugée, les grades et dans délivrés depuis le 2 août 1993 et jusqu'à la date de promulgation de la présente loi par la commission spécialisée des grades et dans de judo, jujitsu, kendo et disciplines associées de la fédération française de judo, jujitsu, kendo et disciplines associées, la commission nationale spécialisée des grades et dans de karaté de la fédération française de karaté et arts martiaux affinitaires, la commission nationale spécialisée des grades et dans taekwondo et disciplines associées de la fédération française de taekwondo et disciplines associées et par la commission spécialisée des grades aïkido de l'Union des fédérations d'aïkido sont réputés acquis à leurs titulaires depuis leur date d'obtention.
    N°1394. - PROPOSITION DE LOI de M. Patrick LEROY relative à la délivrance des grades dans les disciplines relevant des arts martiaux (renvoyée à la commission des affaires culturelles)

    © Assemblée nationale
    http://www.assemblee-nationale.fr/11/propositions/pion1394.asp

    source

  • Les Fédérations et les Diplômes

    Fiche pratique de vo-thuat.net - 27 août 2011

    Pour bien commencer votre prochaine saison sportive, voici une fiche pratique :

    Fiche pratique de vo-thuat.net

     

    Qu’est-ce qu’une fédération sportive et quel est son rôle ?
    L’agrément d’une fédération sportive
    La délégation des fédérations sportives
    La délégation des fédérations sportives
    Est-il obligatoire d’adhérer à une fédération délégataire (ou agréée) ?
    Est-il obligatoire de prendre l’assurance avec la licence sportive fédérale ?
    Doit-on être licencié à la fédération délégataire pour passer des diplômes d’états ? Des grades ?

    Articles complémentaires :
    1- Les grades : http://www.vo-thuat.net/article.php?sid=4556
    2- Les Diplômes sportifs, Socio-sportifs : http://www.vo-thuat.net/article.php?sid=3958
    3- Les diplômes des champs sportif et socioculturel et le descriptif des formations (DESJEPS, DEJEPS, BEES, BPJEPS, STAPS, ...) :
    http://www.vo-thuat.net/article.php?sid=2467

    4- FFKDA et délégation des arts martiaux vietnamiens : http://www.vo-thuat.net/article.php?sid=4219

    Les liens :

    Les fiches

    Les diplômes

  • vo co truyen ou viet vo dao ?

    Le Vo Co Truyen (Vietnam) et le Viet Vo Dao

    On définit souvent le vo co truyen (Vietnam) par sa dimension fédérale et donc sportive,
    comprenant les Quy Dinh (enchaînements codifiés communs aux écoles), son bo vo phuc noir (vêtement pour la pratique martiale),
    ou bien son système de grade par cap, qui reprend les 5 éléments.

    Mais le vo co truyen (Vietnam) est avant tout la traduction approximative des arts martiaux traditionnels Vietnamiens.
    C’est un terme générique. Certaines écoles (principalement en Occident) lui préfèrent le terme de Viet Vo Dao, appellation empruntée au Vovinam
    vers la fin des années 70 par la 1ère Fédération Française d’arts martiaux Vietnamiens (comprenant également l’école vovinam).

    Quoi qu’il en soit,  l’appellation seule ne fait pas la pratique. Les arts martiaux traditionnels vietnamiens sont avant tout
    riches d’une culture 
plusieurs fois millénaire et donc l’enseignement au sein des écoles se transmet par le biais d’un maître,
    avec l’aide d’instructeur(s).

    
On y retrouve le travail à mains nues et avec armes, la pratique des arts internes et externes, l’enseignement de la stratégie 

    et parfois même encore de la médecine traditionnelle, de la calligraphie …


    Les arts martiaux traditionnels Vietnamiens (AMTV) sont non seulement riches de techniques, mais ils permettent d'apprendre
    la capacité 
à se mouvoir rapidement. L’art du déplacement au sein des AMTV est en soi un art à part entière.

    

Il existe de nombreuses écoles d’arts martiaux traditionnels vietnamiens.
    Qu’elles soient nées au Vietnam ou non, 
toutes bénéficient du même droit à la reconnaissance.
    

Alors pourquoi semble t’il y avoir une opposition entre les écoles dites « Viet Vo dao » et celles dites «Vo Co Truyen » ?

    En réalité, c’est plus le fruit d’une incompréhension mutuelle. 


    Les écoles qui se revendiquent « Viet Vo Dao » sont attachées au système mis en place par le conseil des Maîtres 

    de la Fédération Française de Viet Vo Dao et donc aux valeurs qu’ils ont transmis.

    Les écoles « Vo Co Truyen » ont choisi de se développer suivant le modèle proposé par la fédération Vietnamienne
    (la lien doan vo thuat co truyen Viet Nam).



    Mais ces deux systèmes, contrairement aux apparences - ou aux dires - ne sont pas opposés, mais complémentaires.
    Le terme « Viet Vo Dao »  désigne la voie de l’art martial Vietnamien et le « Vo Co Truyen Vietnam »
    les arts martiaux traditionnels Vietnamiens.

    
Quoi qu’il en soit, ces termes ne sont en rien les noms des écoles, mais juste des noms génériques. 

    Une école peut donc utiliser à la fois les termes « Viet Vo Dao » et Vo Co Truyen Vietnam »,
    avec le nom de son école, 
donnant « Viet Vo Dao Vo Co Truyen » tout comme le Vovinam le fait depuis des dizaines d’années :
    « Vovinam Viet Vo Dao ».

    

Aujourd’hui, utiliser le terme « vo co truyen »  est symbolique du choix d’une école à vouloir participer
    internationalement au développement du vo co truyen. 

    Le terme Viet Vo dao montre son attachement à la culture de son école et à son maître.
    

Le système proposé par les fédérations de vo co truyen n’est pas rigide. 
Il n’oblige pas à apprendre 18 nouvelles leçons
    mais juste une seule. C’est d’une certaine façon une main tendue vers autrui.


    On peut donc très bien imaginer qu’une école vovinam qui souhaiterait apprendre un Quy Dinh serait également vo co truyen :

    « Vovinam Viet Vo Dao Vo Co Truyen ».

    Même si le vo co truyen actuel est basé sur ce modèle vietnamien, la création (dans un avenir proche)
    de la Fédération Internationale de Vo Co Truyen Vietnam composée des Fédérations Nationales de Vo Co Truyen Vietnam,
    permettra de décider ensemble d’un programme commun, règlement de compétition, système de grades, tenues … 

    Rien n’est figé bien au contraire. Le but étant de décider collectivement du développement des AMTV,
    pour sauvegarder le fabuleux patrimoine que sont les AMTV.

    tof/vtn

    source

  • Mise à jour : Les grades



    Retrouvez tous les grades officiels du Võ Cổ Truyền Việt Nam,
    dans la rubrique grades (page d'accueil menu de gauche),

    ou cliquez sur ce lien.

    La Fédération Vietnamienne (liên đoàn võ thuật cổ truyền
    Việt Nam) a officialisée le nouveau grade de "Đại Võ Sư"
    (Grand Maître) en 2011, lors de la publication du tome 1
    du livre fédéral sur le
    Võ Cổ Truyền Việt Nam (ci-contre).

    Aujourd'hui, seule la
    Fédération Vietnamienne est habilitée
    officiellement à décerner les hauts gardes (à partir du 15e Cap).

    Les grades fédéraux ou d'écoles (jusuq'au 14e Cap) peuvent
    être reconnus par les instances vietnamiennes, si notamment,
    ils ont été décernés par 18e Cap diplômé de la Fédération
    Vietnamienne.


    Si vous souhaitez plus d'information ou acquérir le tome 1 ou 2
    de ce livre, vous pouvez nous contacter par mail.

    Pour aller plus loin :
    - explication des cycles
    - l'engagement sur l'honneur
    - à la FVCTVNF
    - les équivalences de grades CAP/DAN
    - les Dai Vo Su (traduction du livre)

  • nouveau cours

    en plus des mardis et des jeudis ; cours le lundi de 19h à 21h !!!

    Merci au Centre Culturel du Vietnam pour son aide précieuse au développement du vo co truyen Vietnam en France !